Comment devenir franchisé : Ce qu'il faut savoir


Choisir d'être franchisé revient à créer son entreprise afin d'exploiter une enseigne ou une marque développée en réseau de points de vente sur la base d'un concept établi. Le franchisé est donc un entrepreneur indépendant (mais non isolé pour autant). Il doit être capable de gérer son affaire au quotidien tant sur le plan commercial et comptable que sur celui du management de ses équipes. Avant de se lancer, quelques questions se posent :

  • Comment devient-on franchisé ?
  • Comment démarrer son entreprise en toute sécurité ?


Ouvrir une franchise nécessite avant tout de se fixer des objectifs et de respecter plusieurs étapes, à commencer par la réalisation d'un bilan personnel jusqu'à l'étude du marché. Quelques conseils pour bien vous préparer avant de sauter le pas et devenir franchisé.

Etape 1 : Procéder à un Bilan personnel


Toute personne souhaitant ouvrir une franchise et démarrer un commerce à son compte doit évaluer son degré de motivation pour entreprendre, son profil et ses aptitudes à gérer une entreprise. Les capacités de financement sont également à prendre en compte. Cet examen et travail d'auto-critique est indispensable pour éviter de se lancer à la légère.

Votre motivation est-elle assez forte ?

Exploiter une franchise représente une aventure chronophage qui requiert à la fois de l'énergie et des ressources financières. Comme toute création d'entreprise, l'ouverture d'une franchise n'est pas dénuée de risques. Si vous vivez en couple, votre conjoint doit être en mesure de vous soutenir dans cette aventure. Etes-vous également suffisamment motivé pour, si nécessaire, être géographiquement mobile ? Votre motivation doit être suffisamment résistante pour supporter tous ces sacrifices.

Examinez de près votre capacité de financement

Sans argent, oubliez l'idée d'ouvrir une franchise. Le montant de l'apport personnel doit être égal au tiers de l'investissement total. Ce dernier dépend du franchiseur (détenteur de l'enseigne ou de la marque) et du secteur d'activité. Le capital exigé peut ainsi aller de 5000 pour une franchise de service à la personne, à plus de 500 000 € pour ouvrir un grand magasin de bricolage. Avant de poser votre candidature, commencez par estimer votre patrimoine et assurez-vous de posséder les fonds propres nécessaires. A défaut vous devrez solliciter votre banque pour calculer vos possibilités d'emprunt.

Etape 2 : Les différents critères de choix

 

Choisir son réseau de franchise

Le choix que vous ferez en optant pour tel ou tel réseau de franchise est une décision majeure qui donnera la trajectoire à votre projet entrepreunarial. Posez-vous pour cela les bonnes questions à savoir si recherchez plutôt un concept innovant ou si vous préférez vous rallier à un réseau à très forte notoriété. Des secteurs historiques restent pérennes tandis que certaines tendances plus récentes se confirment. Examinez également le secteur d'activité qui vous attire le plus. Ces choix seront fonction de votre profil et de votre capacité en matière d'apport financier.

Pour comparer les différentes offres de franchises vous pouvez :

  • Consulter l'annuaire de franchises de l'Observatoire de la franchise organisé par secteurs et mis à jour chaque semaine.
  • Vous renseigner auprès des divers professionnels et spécialistes de la franchise sur votre secteur. Notaires, avocats ou experts-comptables sauront vous conseiller efficacement.

La rentabilité du réseau de franchise

Il s'agit d'examiner de près le potentiel actuel du réseau mais aussi ses perspectives d'avenir. Une étude de marché sérieuse vous fournira quelques indications sur l'opportunité de rejoindre un réseau spécifique et d'ouvrir une franchise sur le secteur que vous souhaitez.

Le budget à prévoir

L'investissement nécessaire est très variable et dépend de plusieurs facteurs :

  • De l'activité du franchiseur
  • Du droit d'entrée. Cette contribution est essentielle pour développer les réseaux grâce au financement de formations initiales, de formations continues, de soutien et d'assistance aux franchisés et pour financer les différents process de communications avec les unités.
  • De l'emplacement géographique de votre franchise
  • Des aménagements et équipements à prévoir
  • De la trésorerie et fonds de roulement dont vous aurez besoin
  • Du stock éventuel

 

Etape 3 : Le Business Plan, un dossier essentiel


Le Business plan en franchise est un dossier qui vous permet, en tant que candidat à la franchise, d'élaborer, de structurer et de valider votre projet de création d'entreprise. C'est sur ce document que se baseront votre franchiseur et vos partenaires financiers pour vous accorder leur confiance. Le business plan s'articule en trois partie :

  • La présentation du projet, du marché et de la stratégie
  • L'étude de marché
  • L'aspect financier comprenant les prévisions, un bilan et un compte de résultat prévisionnel établi généralement sur 5 ans.

 

Etape 4 : Les derniers points à vérifier avant de se lancer



Au regard du franchiseur

Votre choix est maintenant porté sur un secteur et un réseau de franchise qui vous intéresse particulièrement ? Il convient à ce stade des négociations de vérifier la notoriété, la qualité du savoir-faire, la santé financière de l'enseigne choisie et de vous assurer qu'il s'agit d'une franchise sérieuse. Le franchiseur a l'obligation de vous fournir le DIP (Document d'Information Pré-contractuelle). Ce document est établi obligatoirement par l'enseigne avant toute signature de contrat de franchise.

Au regard de l'emplacement

La réussite ou non d'un commerce dépend en grande partie de la qualité de son emplacement commercial. Ce choix stratégique engagera votre activité durant plusieurs années. Vous devrez donc prendre en compte de nombreux critères parmi lesquels la visibilité de l'enseigne, l'accessibilité, l'intensité et la fréquence du trafic des clients potentiels, de la concurrence locale, de la surface minimum d'exploitation....

Au regard du statut juridique

La franchise ne possédant pas de statut juridique spécifique vous aurez le choix entre divers statuts d'entreprises possibles. Parmi les formes classiques on distingue la SA, SARL, SAS ou EURL. Compte tenu des particularités de chacune d'elles, n'hésitez pas à vous rapprocher de votre expert-comptable qui saura vous conseiller.

Au regard du code de déontologie

La Fédération française de la franchise a créé un code de déontologie en 1972 remis à jour par le code de déontologie européen de la franchise (la dernière mise à jour date de janvier 2017). Il s'agit d'un code de bonne conduite et d'usages des utilisateurs de la franchise en Europe que se doit de respecter tout entrepreneur qui choisit de se lancer dans le commerce en réseau.

Pour finir...

La dernière étape avant de vous lancer et de rejoindre la grande famille des franchisés reste la signature du contrat de franchise. Vérifiez bien que soient mentionnées et clairement explicitées toutes les mentions obligatoires, les clauses spécifiques et autres conditions de validité du contrat.

Vous voilà fin prêt à intégrer un réseau et à rejoindre l'un des 2004 réseaux de franchises en France ! Vous apprécierez le mode de fonctionnement de cette belle et grande famille formée par les franchisés. Ils bénéficient de privilèges tournant principalement autour d'un dispositif d'accompagnement avant, pendant et après l’ouverture et en cas de difficulté. Un soutien que seul le concept de franchise est capable de vous proposer.

Par Patrick Ruicart de l'Observatoire de la Franchise